A 95 ans, bon pied, bon œil, Emilien Mas, qui habite avenue Germain-Téqui, est pris en résidence une ou deux demi-journées par semaine par son fils Jean-Pierre, sur les hauteurs de Cunac. Le fringant nonagénaire est un montanhòl de Miolles, descendu, comme bien d'autres, à l'usine du Saut du Tarn après guerre, laissant la ferme familiale aujourd'hui exploitée par son petit-neveu, à la tête notamment d'un troupeau de 400 brebis fournissant du lait pour le roquefort. Mais au tournant de la guerre, le train de vie était chiche à la campagne.

Intervenant dans sa ferme pour réaliser un joug pour les bœufs, M. Culier, natif du Masgrau mais installé à Labruguière, a convaincu Emilien de le suivre chez lui pour lui apprendre son art. Les conditions de l'époque étaient simples : la seule rétribution pour l'apprenti était le gîte et le couvert. En 6 mois, notre habile Emilien savait tout du métier et partait réaliser à la ferme, en un seul jour, ces fameux jougs indispensables à la traction animale, les tracteurs ne faisant, à l'époque, qu'une timide apparition dans certaines campagnes du Tarn et de l'Aveyron ...... Lire la suite

4 générations de Mas autour de l'arrière-grand-père  !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir