Hélène Bezeaud, la présidente de l'Association des parents d'élèves de l'école René-Rouquier, et plusieurs membres de l'association ont mobilisé les parents contre la loi Blanquer en distribuant des tracts. Virginie Frize, membre du bureau, précise : «Nous entendons mobiliser chaque jour avec une distribution de tracts différents, traitant chacun d'un sujet de la loi qui nous inquiète».

«Dynamitage»

Et le contenu du tract du jour est sans ambages : «Les lois Blanquer (école de la confiance, Parcoursup, réforme du bac, réforme des lycées, loi ORE…) ne se résument pas à l'apparition des mots parent 1 et parent 2 sur les fiches de renseignement ou la présence obligatoire du drapeau français dans les salles de classe mais organisent le dynamitage méthodique des services publics dont celui de l'éducation.»

Et le tract énumère un certain nombre de mesures contenues dans la loi.

«Ne pas s'arrêter là»

Les parents se sont mis en relation avec les parents des écoles de Cambon, Arthès, du collège, de Louisa-Paulin. Leur détermination et leur mobilisation ont reçu un bon accueil de la part des parents pourtant pressés qui prennent le temps d'échanger quelques mots avant de repartir.

La mobilisation n'est pas prête de s'arrêter là : «Chaque tract traite d'un sujet, et la loi se décline en 26 points», ajoute Virginie Frize.     source : ladepeche.fr