Plus de 30 ans déjà que l'Omeps a vu le jour sous l'égide de Jean Polisset et de son adjoint aux sports Robert Rossignol. L'Omeps, d'ailleurs, a fêté dignement ce trentième anniversaire le 6 octobre 2018, en ayant eu l'élégance d'inviter plusieurs membres de chacun de ses 18 clubs adhérents à une soirée récréative qui fera date. Mais l'Omeps, c'est au quotidien le soutien aux clubs. A cet égard, la mutualisation de certains équipements est une aide précieuse. Ainsi les 5 barnums ont-ils été prêtés 47 fois en cours d'année, les percolateurs 60 fois, et la sonorisation 30 fois !

Ces seuls chiffres soulignent l'utilité de cette mise en commun, avec à la clef des économies appréciables pour les clubs. Un petit bémol : il faut prendre soin de ce matériel, quelquefois malmené, quelquefois rendu incomplet… il faut être vigilants, il y a eu quelques dommages, toutefois limités. Du tournoi régional de basket sport adapté à la mi-janvier, au réveillon du 31 décembre, ce furent l'an passé, 16 organisations où l'Omeps était présent ! Présent comme l'ensemble des clubs à l'assemblée générale, où une seule absence était à regretter. Chacun, après les bilans moral et financier, était invité à faire part de ses projets pour l'année en cours. On retrouvera peu ou prou les mêmes organisations, avec cette année les 10 ans de la Peña Barcelonista. Ne manquant pas d'humour, certains s'inquiétaient du risque d'enlèvement des trophées européens du Barça, par des supporters de clubs français qui, faute de les avoir conquis sur le terrain, pourraient avoir le projet de s'en emparer. Les frais occasionnés par le trentième anniversaire ayant été répartis sur 2 ans, le bilan aurait été juste à l'équilibre de quelques dizaines d'euros excédentaires, mais l'association a bénéficié du reversement de 4.343€ de la part du club de rugby à XIII qui a cessé ses activités. Ce geste a été salué par tout le monde, y compris par le maire qui s'est plu, en conclusion, à souligner les valeurs éducatives des clubs pour les jeunes et moins jeunes, et apprécie particulièrement l'intégration de sportifs différents comme lors du tournoi de basket adapté ou l'accueil d'un public de l'IME à la pétanque.      source : ladepeche.fr