La question est souvent posée, qu'est-ce que le patrimoine immatériel? A l'aide d'un petit film réalisé par des lycéens, le musée du Saut-du-Tarn essaiera de répondre à la question. En 2016-2017, des lycéens de seconde Melec et de première MEI du lycée de la Borde-Basse de Castres ont réalisé un film-documentaire dans le but d'arriver à mieux connaître le monde de l'industrie à travers le témoignage d'ouvriers. Sans le préméditer, les lycéens ont accompli une des missions d'un musée qui est de collecter et de transmettre une culture, un passé, une mémoire vivante.

Tout le monde est concerné par ce sujet car nous avons tous eu la possibilité d'entendre une histoire familiale, une recette de cuisine qui se transmet de génération en génération, d'admirer le savoir-faire d'un grand-père, c'est ce qu'on appelle le patrimoine culturel immatériel. Le musée du Saut-du-Tarn de Saint-Juéry est comme une grande famille. La mémoire ouvrière devient un outil de valorisation et de transmission d'une histoire collective. Régulièrement, l'équipe des filles du musée dont Rose Fernandès, la directrice, Stéphanie Kéray, chargée des collections, Stéphanie Guiraud, chargée de communication, et Olivia Neau, chargée des publics, sollicitent les habitants et les anciens ouvriers de l'usine pour des campagnes de collectage dans le but de sauvegarder cette mémoire et d'enrichir les collections. Il s'agit donc de comprendre l'intérêt de cette bibliothèque de témoignages. L'histoire du Saut-du-Tarn, les diverses anecdotes des anciens travailleurs sur les conditions de travail font partie d'un patrimoine à protéger au même titre qu'un objet précieux. Cette projection unique se déroulera le jeudi 17 mai à 18 h 30 au musée pour une durée d'une heure. Ce spectacle est entièrement gratuit et ouvert à tout public. Le petit film-documentaire réalisé par les lycéens s'inscrit dans le cadre des projets pédagogiques spécifiques.  source : ladepeche.fr