En octobre, les riverains des rues Massol, Tellier, Albert-Thomas et Giscard étaient conviés à une réunion publique afin d'être mis au courant des travaux concernant le remplacement des réseaux d'assainissements pluvial, eau potable, éclairage et enfouissement des réseaux électriques ainsi que le remplacement des branchements au plomb qui allaient être effectués à partir de la mi-novembre. Ces travaux vont entraîner les modifications des trottoirs par leur mise aux normes handicapés. Plusieurs points interpellent les habitants des diverses rues, dont la vitesse dans la rue Massol ou encore l'augmentation du trafic des véhicules qui veulent gagner l'école Marie-Curie ou le haut de Saint-Juéry.

Les riverains, dont Marie-Claire Vinot est le porte-parole, souhaiteraient la pose d'un panneau d'interdiction de circuler à tous les véhicules dont le PTAC est supérieur à 3,5 t, sauf ceux qui alimentent l'imprimerie située rue Tellier, car des véhicules de fort tonnage empruntent cette rue tous les jours. Les habitants aimeraient que la municipalité et la C2A réfléchissent pour réduire ce trafic soit par un retour sur l'avenue Germain-Téqui ou en inversant le sens de circulation de la côte de Groc. Le second problème soulevé est très important car il concerne l'ensemble des habitants des diverses rues qui, pour la plupart, ne possèdent pas de garage et stationnent dans les rues ou à la gare.

Lorsque les travaux pour la réhabilitation de la gare vont débuter, il sera impossible de se garer. «Est-il envisageable de donner la possibilité aux riverains de stationner sur les trottoirs de 19 heures à 8 heures du matin, sans oublier dans la journée les stationnements réservés : les ambulances pour le kiné et les véhicules des artisans ?», demande Marie-Claire. Une autre possibilité serait de ne faire qu'un seul trottoir. Elle a rédigé ces demandes avec d'autres qu'elle a envoyées au maire et à la présidente de la C2A. À ce jour, elle attend les réponses et espère que les habitants soient consultés pour la suite des travaux. «On embellit notre ville, mais il faut préserver la qualité de vie des riverains. Le stationnement est une grande réflexion qu'il faut bien étudier pour le bien-être des habitants.» source : ladepeche.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir