Mercredi soir dernier, il faisait un temps à ne mettre dehors ni chrétien ni athée. Ils étaient pourtant une trentaine à avoir répondu présents pour une assemblée générale constitutive de l'association «Saint-Juéry Patrimoine». Autant le dire tout de suite, le bureau provisoire constitué a été entériné tel quel, de même que le projet de statut qui avait été élaboré. L'association va donc pouvoir entrer tout de suite en activité : dépôt des statuts en préfecture, ouverture d'un compte bancaire. Jean Vabre, le président, ouvrait la séance : «La plupart d'entre nous sommes dans la commission extra municipale . Il était bon d'élargir à d'autres personnes.

Développer, valoriser, faire des recherches, voilà notre vocation, comme celle de solliciter des subventions sur des projets. Quand les gens s'approprient le patrimoine, ils le respectent mieux». Et les ambitions sont grandes : il y aura de la place pour tous. Jean-Paul Raynaud, venu en simple citoyen, pense qu'il ne faut pas se cantonner au patrimoine historique stricto censu. Il citait les associations sportives qui écrivent au quotidien l'histoire vivante de la cité : rugby (110 ans d'existence), cyclisme, boxe, ont leurs grands champions, tandis que basket-ball et football sans oublier toutes les autres associations, ont eu leurs heures de gloire. Le recueil de divers témoignages, la présence de la culture occitane, solliciteront des compétences dans le domaine audiovisuel pour la constitution de bibliothèques. Sur ces sujets, les personnes à l'origine de l'association sont pleinement d'accord, mais l'énorme périmètre concerné nécessite une mobilisation énorme de bras et de cerveaux. Publications, conférences, lieu de travail et de stockage d'archives sont l'objet de réflexions. Les membres du bureau poursuivaient : «De notre point de vue, notre commune a de la chance. Il faut sécuriser un certain nombre d'objets, comme le cercueil millénaire à loge céphalique exhumé par des travaux il y a quelques années aux Avalats (nous y reviendrons), le Saut de Sabo, Saint-Juéry le haut, le patrimoine sportif et culturel évoqué plus haut. Et les dossiers déjà ouverts par Jean Cabot, Yvon Oulès, Roland Cazes». La matière abonde, mais c'est une vraie chance pour la ville.

Président : Jean Vabre; Vice-président : Michel Tayac; Trésorier : Jean-Claude Valléjo; Secrétaire : Raymond Cavaillès. source : ladepeche.fr