La cérémonie du 19 mars 1962 a débuté par le discours de Joseph Motyka, le président des anciens combattants, qui a rappelé la mort des 30 000 frères d'armes qui ont combattu pour libérer l'Algérie. «55 ans après la fin de la guerre, nous réaffirmons notre volonté pour préserver les valeurs de la république. Commémorer le 19 mars, c'est œuvrer pour un monde tolérant préservant le droit à la vie.» Deux gerbes ont été déposées, une de la part des anciens combattants et l'autre de la municipalité.

Le maire Jean-Paul Raynaud a remercié vivement les porte-drapeaux pour leur présence. «Je remercie aussi Jacques Lasserre, l'ancien maire, d'être présent à cette commémoration ainsi que les maires des communes avoisinantes, Lescure, Arthès dont nous faisons les commémorations ensemble sur les trois communes depuis de nombreuses années. Merci aussi à Claire Malroux, ma collègue et maire de Fréjairolles, de nous accompagner» a précisé Jean-Paul Raynaud. source : ladepeche.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir