C'est par «Marching thro' Georgia» de Glenn Miller que l'Harmonie Saint-Eloi a ouvert la cérémonie du 8-Mai. Une harmonie Saint-Eloi opérant, ce jour-là, à un rythme stakhanoviste avec pas moins de quatre prestations dans la matinée (Cagnac, Saint-Juéry, Lescure, Arthès). Et une performance, comme à l'accoutumée, de grande qualité.

L'harmonie n'a pas été la seule à donner le «la» de cette cérémonie avec les enfants de l'école Marie-Curie interprétant de leurs frêles voix (avec le concours de la Croche Chœur) les mâles paroles du Chant des partisans, un contraste à donner la chair de poule, sous la baguette de Joëlle Villeneuve. Enfants, choristes, jeunes sapeurs-pompiers, représentants des autorités militaires, anciens combattants, porte-drapeaux, élus et population tous unis pour un hommage populaire de la meilleure tenue, ponctué comme il se doit par l'instrumental du Chant des partisans et la Marseillaise.     source : ladepeche.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir