Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les incendies volontaires de voitures (cinq ont brûlé et six ont été arrosées d'essence) dans le quartier de Pratviel dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre ont particulièrement choqué la population. Des faits qui ne sont pas une première à Saint-Juéry. En 2016, entre le 13 mai et le 4 juin, onze véhicules avaient été incendiés. Face à ces actes, le maire de Saint-Juéry, Jean-Paul Raynaud, tape du poing sur la table. «Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes criminels qui auraient pu porter atteinte à l'intégrité de personnes logeant à proximité et mettent dans l'embarras des familles entières en les privant de moyens de locomotion.» Il rajoute : «Aucun quartier de Saint-Juéry ne deviendra une zone de non-droit. Les forces de police mènent une enquête qui, j'en suis convaincu, portera ses fruits et permettra d'appréhender ces sinistres individus. La tranquillité dans notre commune est l'affaire de tous (...) ...... Lire la suite

C'est dans le quartier de Pratviel que cinq voitures ont été incendiées dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre./ Photo DDM, MPV

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir