Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Michel Tayac, infatigable défenseur de la langue d'Oc, a déniché un conte issu de la tradition orale, et que nous devons à Célestin Boyer, un monsieur aujourd'hui décédé. Ce conte, que nous traduisons ci-dessous, date des années 60-70. «Il y avait autrefois un homme tellement grand, tellement gros et barbu, que chaque fois qu'il passait dans un pays, les enfants rentraient prestement dans les maisons en criant : j'ai peur ! j'ai peur ! Cet homme s'appelait Gargantua.

Il descendait des montagnes de Lozère où, la veille, il avait mangé un troupeau de 200 moutons ainsi que le berger, et ce matin même un troupeau de 300 chèvres, aux environs d'un lieu-dit la colline aux chèvres. Là, la bergère avait pu se cacher entre les rochers, et ce diable d'homme arriva à Albi. Il y a là une bien jolie plaine : partout des bœufs, des vaches, des moutons bien gras, et une herbe savoureuse à paître ! ...... Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir