Imprimer
Catégorie : Culture
Affichages : 190

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Gargantua descend le cours du Tarn depuis la Lozère et fait preuve d'un appêtit insatiable. Il boit à même le Tarn, qu'il tarit, et avale le bac de Courris transportant un tracteur. «Je crois que j'ai avalé une bricole. Une bricole comme un brin d'herbe, une fleur de frêne, d'ormeau ou d'aulne, une mouche dans un verre de café ou un moucheron comme ceux qui sortent d'un tonneau quand on a coulé le vin. J'ai assez bu, il faut que je me lève. Il faut que je me décroche du clocher de Sainte-Cécile et de la tour de Castelnau. Ouille aïe, aïe, j'ai la tête qui tourne! Médecin, viens par ici, j'ai besoin de toi.

Ouh la la, il faut que je m'allonge à nouveau : là derrière Fontlabour, je ne peux pas mieux au sec être (al sec estre). Son médecin, qui logeait dans le talon d'une de ses bottes, prend sur-le-champ sa vieille 4L et rapidement, prend la route qui passe entre les deux grosses dents de son patron, et là, à l'intérieur du corps de la bête, en passant naturellement dans le tube digestif, arrive dans l'estomac ...... Lire la suite