C'est à une fête multiforme qu'invite cette édition 2018 de la fête de la musique. Vendredi, pour laisser libre cours à la fête, la circulation sera fermée sur une partie de l'avenue Jean-Jaurès et de l'avenue Germain-Téqui, de 17 heures, jusqu'à 8 heures du matin samedi. Il y en aura pour tous les goûts : dès 16 heures 15, un goûter-concert aura lieu à l'école Marie-Curie, avec les élèves de l'harmonie Saint-Eloi et du conservatoire. Aux Avalats, à 18 heures, place Jean-Marcel Blanc, apéro-concert avec les Jeanpatrick.

Christophe Ferrer ouvrira les portes de son académie de musique et des arts scéniques, où se produiront tous ses élèves. ceci à partir de 20 heures, horaire de début de toutes les scènes. Au parc François-Mitterrand aura lieu le traditionnel repas de l'Omeps, et la scène sera occupée par The Cover et Rainbow Child, deux groupes de rock. Au rond point de la cisaille, Clément Ambit et Mark Cean (rock). Place Emile-Albet nous trouverons l'orchestre de l'Harmonie Saint-Eloi, Blooming Traczir (blues rock), et Nervous Breakdown, dont on ne sait si le nom a été inspiré par la célèbre réplique de Jean Lefèvre dans les tontons flingueurs. Place de la mairie, danseuses africaines, les Jeanpatrick, prestement revenus des Avalats (en passant par le tunnel, probablement, pour éviter la circulation), et la Machine à Piment. Les commerçants tiendront buvette et sandwichs place Emile-Albet. Dans la suite de l'avenue Germain-Téqui, nous trouverons les majorettes «Les étoiles Emeraudes». Plus loin, sur l'esplanade de la gare, sinon les cœurs, du moins les amplis feront «boum» avec Schématik Sound6tem et Disakortex MTC : il s'agit de musique électro que l'on pourra percevoir même si, par inadvertance, on a oublié son appareil auditif à la maison. Que le temps soit de la partie, et il y aura beaucoup de monde dans le centre ville dédié à la musique, ramblas d'un soir.    source : ladepeche.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir