Cette année, le nouveau pari du musée est d'oublier la réalité contraignante du monde des adultes et de réveiller le temps d'une saison culturelle l'enfant qui sommeille dans chaque personne. Le musée propose une soirée scandaleusement enfantine le vendredi 29 juin à partir de 20 h 30.Le but est d'aborder la thématique de l'enfance mais de manière plus insolente. En première partie, l'artiste Zou présentera les leçons impertinentes qui renverront le public sur les bancs de l'école. Il est des connaissances que l'on n'apprend pas à l'école, ni à la maison, ni au travail, ni sur les forums de doctissimo, ces connaissances s'apprennent au cours de la vie sur le tas. Elles sont précieuses une fois bien assimilées.

Zou revient pour la seconde fois, elle avait déjà présenté son spectacle des leçons au mois de mai, pour le plus grand bonheur du public qui avait été conquis.Elle rejoue ce spectacle pour rétablir les vérités sur les choses de la vie, elle parlera de l'amour, de ses tabous, des hormones de plaisir, de la drague mais elle évoquera aussi des sujets plus faciles comme le harcèlement ou encore la pilosité dans l'histoire de l'humanité. Zou aborde les sujets épineux et tout ce qui lui semble important. A 22 h, Marc Prépus surnommé le Big Caddyman proposera 50 minutes de musiques avec un concert spectacle déjanté, engagé, décalé et technique qui fera basculer avec irrévérence dans un monde d'amour, de gloire et de beauté où le bouffon est roi. Ce concert est une ode à la liberté pour être libres. Marc est le Rémy Bricka du futur, un super héros sale et douteux œuvrant pour un monde meilleur, un alchimiste, des détritus, des vieux jouets d'enfants sont ses instruments de musique. Le tarif de l'entrée est de 2 €. Ce spectacle est réservé aux adultes et vivement déconseillé aux enfants en raison de la personnalité sulfureuse et du langage des artistes. Le musée est ouvert jusqu'au 15 novembre tous les jours de 14 h à 18 h et 19 h pour juillet et août. Le musée est fermé le samedi.     source : ladepeche.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir