Le club canin de Saint-Juéry a été victime d'un incendie criminel ce week-end. Malgré les dégâts, le président fait tout pour ne pas pénaliser les adhérents.

Le club canin a été victime d'un incendie criminel dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Le feu a été mis à deux bâtiments séparés, et ne s'est pas propagé de l'un à l'autre : il n'y a aucun doute sur son origine criminelle (lire La Dépêche de dimanche).

Gérard Duhamel, le président du club, a reçu la visite des enquêteurs de la police et de son assureur. «Les enquêteurs ont déjà une piste sérieuse» avance le président du club. À 2heures du matin, les sapeurs pompiers sont intervenus, la police nationale s'est rendue immédiatement sur les lieux. Alain Fabre, élu municipal y était aussi, avant une visite du maire dans la matinée de samedi. La structure du bâtiment dit «foyer» est totalement hors d'usage (parois, poutres, toiture, fenêtres, électricité), ainsi que le mobilier et les accessoires intérieurs (cafetières, réfrigérateurs, cuisine, vaisselle, chaises, tables). Le secrétariat, situé dans un second bâtiment, a également subi des dommages au niveau de la structure et du mobilier (imprimante, bureaux, four micro-ondes, caisse à outils). La fumée a tout envahi dans les deux structures. Précisons que ces deux incendies ont été précédés du vol de certains équipements. Gérard Duhamel ne se laisse pas abattre: «Je mets tout en œuvre avec mon équipe pour que les activités du club se poursuivent sans préjudice pour les adhérents. Je tiens à remercier les sapeurs pompiers; la mairie et l'Omeps pour leur soutien, ainsi que les clubs canins de la région qui se sont immédiatement portés volontaires pour nous aider à rebondir. Un merci particulier au gardien du stade de l'Albaret qui a donné l'alerte.»  source : ladepeche.fr