Le président Jean-Marie Couderc et les adhérents du Bonsaï-Club de l'Albigeois affichent une sérénité de bon aloi à leur assemblée générale. Ils organiseront pourtant le congrès de la Fédération française de bonsaï les 23 et 24 mai prochain à la ferme de Pratgraussals à Albi. Mais cette organisation ne tombe pas du ciel : elle est l'aboutissement et la reconnaissance d'un long et sérieux travail qui vient en quelque sorte couronner l'œuvre d'un club très impliqué. On se souviendra du beau concours interrégional, présentant des réalisations splendides, qui s'était tenu à l'Albaret. Dans son rapport moral, le président Jean-Marie Couderc devait déplorer une baisse sensible des effectifs : une baisse essentiellement due au décrochage de certains adhérents âgés, mais il compte bien que la dynamique de l'organisation du congrès national apporte de nouveaux adhérents. Les ateliers sont très suivis, ils ont lieu les samedis après-midi et dimanches matin, et celui du samedi se déroulera d'ailleurs désormais sur toute la journée. Le mécénat a permis aux adhérents de se rendre à moindres frais au congrès national de Nantes, et de défrayer les participants qui se sont rendus à l'exposition régionale de Montpellier. Des ateliers dirigés par des «cracks» de niveau national seront organisés au cours de l'exercice 2015. L'organisation du congrès a déjà reçu à ce jour le soutien des villes de Saint-Juéry et Albi, celui du département semble en bonne voie. Quatre arbres du club ont été sélectionnés pour figurer à ce congrès national : c'est une véritable fierté. Et la présence des membres du club à diverses manifestations locales a été assurée, du vide-greniers de Fonlabour en mars, à un atelier greffe à Puycelsi en avril, en passant par le forum des associations de Saint-Juéry en septembre. Les divers rapports de cette assemblée générale ont été votés à l'unanimité. La cotisation annuelle a été maintenue à 37€. Ont été élus au bureau sur le tiers renouvelable : Nadine Echevard, Serge Marteau et Evelyne Palaffre. Au-delà du congrès sur lequel nous aurons l'occasion de revenir, des membres du club réaliseront un rêve : se rendre au Japon en novembre prochain.        source : ladepeche.fr