C'était une audacieuse première, et elle en appelle d'autres. Tous les clubs du département ont répondu à l'appel, plus quelques fortes individualités de Haute-Garonne ou encore de l'Aveyron. Chez les tout-petits, le Saint Juéry Olympique et Albi vélo sport sont les deux plus grosses équipes de la région, mais l'UV Mazamet, chère à la présidente Chantal Boyer, a tout de même fait un triplé dans une catégorie. Course juniors hommes très dense, où Nathan Van de Pitte (Intégrale bycicle club Lisle Jourdain), l'a emporté de quelques longueurs devant les Saint-Juériens Hugo Roussillou et Baptiste Revello.

Si, dans la course séniors, Campistrous a renoncé, on a assisté à un superbe mano a mano entre Lilian Calmejane et l'espoir albigeois Laudelino Plas.

Celui-ci, de retour à la compétition après une année sabbatique, était trop heureux de se confronter à Lilian Calmejane, devenu un grand nom du peloton après ses victoires d'étape dans la Vuelta 2016 et le tour de France 2017. Il n'a pas hésité à porter l'attaque d'emblée, et la bagarre fut superbe.

Lilian, qui pour autant ne s'amusait pas, est venu par deux ou trois fois montrer son dossard à Laudelino, lequel a néanmoins franchi l'arrivée avec trois longueurs d'avance sur le champion Saint-Juérien, élégant. Les frères Sweze ont, quant à eux, pris les trois et quatrième places.

Chez les féminines, Manon Souyris nous a fait la belle surprise de sa présence et l'a emporté devant Audrey Mathieu (Blagnac) et Manon Bialade (UV Mazamet).

Belle soirée sur un parcours visible dans sa totalité, qui a fait l'unanimité chez les coureurs, et attiré, malgré le froid, quelques centaines de spectateurs jusqu'au bout de l'épreuve senior ....... source : ladepeche.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir