Dans la famille Alvernhe, la passion du XIII a contaminé tout le monde. Gilles n'a commencé à pratiquer qu'à 19 ans : il avait commencé par le football, mais il a joué jusqu'à ses… 42 ans ! Son frère cadet avait commencé plus tôt et ses parents s'étaient déjà engouffrés dans le bénévolat au club. Ses filles, Gaëlle et Margot, jouent, tout comme ses neveux Robin et Jordan.

À 42 ans (il en a aujourd'hui 53), Gilles a arrêté de jouer pour s'installer comme artisan menuisier. Mais il est revenu à ses amours treizistes. Pendant la période très prenante de son installation, il a quand même toujours été là, en particulier pour donner un coup de main pour les festivités. Et il s'est ensuite investi 4 saisons pour l'entraînement des filles, avant de passer la main cette saison à Manu Canac et Julien Cancé. Auparavant, en 2000, quand il avait intégré l'équipe 2, il était entraîneur joueur avec l'aide de Thierry Raffanel. Et cette saison, c'est avec lui qu'il a repris l'équipe 2 en main. Cette équipe regroupe des joueurs attachants qui, pour certains, pourraient continuer à prétendre à la une «Mais ils ont travail, famille et enfants, et ont pris un peu de recul. C'est pour eux un engagement purement loisir». «Alors, autour d'un noyau d'une douzaine de joueurs, on a parfois le renfort de juniors, voire de joueurs de la une», poursuit Gilles. Et l'amalgame fonctionne. À deux matchs de la fin du championnat, ils seront seconds s'ils en gagnent un, premiers s'ils gagnent les deux ! Il faut se rendre chez le premier Aussillon et disputer un match de rattrapage à Villefranche-de-Rouergue. Quoi qu'il advienne, ces garçons vivent une belle aventure humaine, et c'est là tout le sens de l'engagement de Gilles.

«J'ai entraîné toutes les équipes, sans diplôme en poche. Le club est une institution à Lescure, et pour moi le bénévolat est une valeur inestimable».

Elle est même au-dessus de tout, pour lui. Son palmarès ? J'ai disputé quantité de finales que j'ai perdues, y compris la saison où j'ai joué à Villefranche-de-Rouergue ! Mais j'ai quand même été champion de France en tant qu'entraîneur des filles, et j'ai gagné la Coupe de France DN1 en tant que joueur en 1985 ! source : ladepeche.fr