Une matinée fraîche l'a vite cédé à un beau soleil : tout concourait à la belle réussite de cette 13e édition du trail des Forgerons. L'espace de la gare pour parking, le préau de l'école pour les inscriptions et la place du marché et sa belle perspective pour les départs et les arrivées : tous les organisateurs ne bénéficient pas d'un aussi bel écrin. La distance reine des 30 kilomètres avait connu le triplé de Nicolas Miquel en 2013,2014 et 2015, avant la victoire du Portésien Cavalca en 2016. Ce dernier a signé un second succès de rang, laissant Nicolas Jalabert à 5 minutes et le Blagnacais Ennebeck à 7. Chez les féminines, sur la distance reine, changement de lauréate chaque année. Incarnita Perez en 2013, Marion Clignet la championne olympique de poursuite en 2014, Cécile Kempf en 2015, Nathalie Poussou en 2016 et Lucille Resplandy pour cette édition. Cette jeune médecin de 33 ans, joueuse de hand en prénational à Bruguières, s'impose devant la toulousaine Karine Fabre et la Portésienne Magali Alquier. Sur 14 kilomètres, Grégory Causse double la mise devant le local Sébastien Gamel, double vainqueur précédemment mais qui, à court d'entraînement, concède 20 secondes à son talentueux adversaire, mais devance Simon Clot sur le podium. Céliane Junca renouvelle son succès de 2016 devant Cécile Nissen et Ginette Bergon, donnant ainsi dans l'ordre la première sénior devant la première master 1 qui devance elle-même la première master 2, athlète particulièrement méritante qui aurait pu faire une belle carrière si elle n'avait commencé si tardivement le sport. Sur 8 kilomètres, les féminines, chouchoutées par Serge Carrière, s'en donnent à cœur joie, pratiquantes régulières ou pas, avec une course particulièrement à leur convenance. La Lescurienne Emilie Couderc devance Axelle Tragne et Audrey Sardisco sur le podium. Mais le sourire, la décontraction de ce peloton fait plaisir à voir. Et le sourire des Forgeronnettes fait écho à la présence des bergeronnettes qui annonçaient le printemps dans les sous-bois traversés par les coureurs. Bravo pour cette belle réussite vécue souvent en famille grâce à la diversité des parcours et des catégories proposées.

Les résultats :

Forgeronnette 8 kilomètres :

1 Emilie Couderc Usca Lescure 39'36, 2 Axelle Tragne, 3 Audrey Sardisco Usca Lescure,

Course nature 14,5 kilomètres :

1 Grégory Causse Albi tri 57'57, 2 Sébastien Gamel Satuc, 3 Simon Clot

Féminines :

1 Céliane Junca, 2 Cécile Nissen US Carmaux, 3 Ginette Bergon.

Trail 30 kilomètres. 1 Stéphane Cavalca Portet 2h14'04, 2 Nicolas Jalabert, 3 Thierry Ennebeck Blagnac  source : ladepeche.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir