Esprit Boxes séduit les jeunes. Et à chaque visite au club, c'est un vrai étonnement. Femmes et hommes, garçons et filles, toutes les générations, tous les styles sont présents. Des mamans conduisent leur fragile gamine dont on pourrait penser qu'elles se rendent au club de danse. Que nenni ! Quelques instants plus tard, elles sortent des vestiaires en ayant chaussé les gants. Certes, pas de quoi effrayer Rocky, ni être encore au niveau de Maïva Hamadouche, sortie de Pratviel et aujourd'hui championne du monde. Mais au-delà de l'admiration que l'on porte à la championne locale dont la dédicace est épinglée à l'affiche de la réunion qui l'a faite reine, il y a quinze jours, à Paris, les sports de combat, et la boxe pieds poings en particulier, ont le vent en poupe. Et il souffle un vent de solidarité, il règne une envie de bien faire au cours des séances d'entraînement.

Une pluie de champions régionaux

A Montauban, le week-end dernier, en kick-boxing, 5 titres sont revenus au club saint-juérien. Romain Antonelli, en seniors -63 kg est déjà champion régional en boxe française.

Il a glané un second titre. Loïc Bravo, en seniors moins de 89 kg est vice-champion de France 2015. Son nouveau titre régional le qualifie pour essayer, pourquoi pas, de faire encore mieux. Guillaume Carayon l'emporte en seniors -84 kg, tandis que Nathalie Devauchelle gagne aussi, en finale directe. Bel espoir du club, le cadet Driss Bahfir s'impose chez les cadets -74 kg. Sont finalistes Pierre Mazel, senior -69 kg (match perdu aux points) et en seniors -79 Romain Della Ragione et Magid Zegrar font 2 et 3, Magid, vainqueur de la demi-finale contre son camarade de club, ne put disputer la finale en raison d'une importante entorse à la cheville.

Ces 8 athlètes ont tout leur temps pour peaufiner leur style et leur forme puisque les championnats de France pour lesquels ils se sont qualifiés n'auront lieu que les 14, 15 et 16 avril à Paris. D'ici là, d'autres talents vont éclore, chacun y travaille d'arrache-pied.     source : ladepeche.fr