Simon Pujol est le professeur du club de goshinkai de Saint-Juéry. Son sourire, sa bonne humeur font de ses cours et surtout de ses divers stages une réussite et un atout pour ses élèves. Tout au long de l'année, il organise des rencontres avec des grands maîtres comme Léo Tamaki, qui enseigne entre autres le maniement du sabre. Intention, absorption, couvrir la distance, qualité de la prise de contact et efficacité étaient au cœur du dernier stage. Léo présenta le premier kihon et maki qui signifie enrouler et qui fut travaillé de 3 façons différentes. «Les stages sont d'une grande richesse et c'est surtout un grand partage entre stagiaires. Les niveaux techniques proposés sont assez élevés et c'est un plus pour mieux apprendre. Lors des stages, les pratiquants viennent de tous horizons pour essayer les différentes méthodes des professeurs», indique Simon. Lors de ses visites, Léo propose souvent le kishinkai et l'aïkido. L'ouverture d'esprit des participants contribue chaque fois à transformer en véritable succès les différents stages. Pour ceux qui désirent suivre un stage avec Léo Tamaki, celui-ci sera à Brives les 15 et 16 novembre. Quant au prochain stage proposé par Simon Pujol, il aura lieu en mai avec le célèbre Alain Guingois, une semaine entière. D'autres stages seront mis en place dans l'année, au-delà des cours réguliers permettant ainsi aux élèves de pouvoir progresser et surtout d'affiner les compétences.      source : ladepeche.fr