La première exposition des ateliers créatifs s'est déroulée en juin 1989 avec seulement deux ateliers. Maintenant, elle comptabilise huit ateliers qui représentent 160 personnes. La peinture de Maurice Fonvieille est un des clubs les plus anciens avec 31 ans d'existence et de présence de Maurice. «Cette année a été un peu vide pour moi car j'ai été hospitalisé quelques mois. Depuis, je me rétablis doucement, mais j'ai quelques problèmes avec mon épaule pour peindre. Un artiste doit peindre avec son cerveau» précise Maurice qui durant son absence a été remplacé par Marie-Reine.

La poterie, sous la responsabilité de Nadine Aurejac, a travaillé sur plusieurs thèmes cette année, mais la création de cactus remporte toujours un grand succès.

Suzanne Guilhem de l'art floral a appris le mélange fleur gâteaux aux adhérentes dont certaines sont des anciennes.

L'art et la création, avec sa nouvelle responsable Chantal Diogo, travaille beaucoup avec du matériel de recyclage.

Pour la photo argentique, Marcel Cassagnes résiste avec huit adhérents très motivés. Le club a été très pénalisé par le manque d'eau chaude lors de la panne de la chaudière.

Le club recrute dès septembre toutes les personnes aimant développer eux-mêmes les photos à l'ancienne.

Pour le club numérique, Jean Bès s'occupe de quinze membres qui apprennent énormément et rapidement. La peinture sur soie avec Mireille Yerle a confectionné beaucoup de foulards tout au long de l'année.

Pour le vitrail, deux clubs sont présents au Capial, l'un est géré par Michel Bailet et cette année fut une année triste pour le club avec la disparition d'un membre, Claude André, qui était toujours présent lors des expositions des clubs. Le second avec Françoise Andouard a beaucoup pratiqué du formage et de la peinture. Joëlle Villeneuve représentant la mairie déclara : «Je salue l'ingéniosité des clubs, car avec un peu de fournitures et beaucoup d'idées vous réalisez des merveilles. Les moments d'échanges sont constructifs et Lo Capial est toujours présent lors des gros événements.»     source : ladepeche.fr