Plusieurs proviseurs de lycées étaient venus présenter leur établissement aux élèves de troisième qui devront choisir leur futur lycée avant la fin de l'année scolaire. Le lycée Le Sidobre était représenté par Patricia Agnon, enseignante. Le lycée est spécialisé dans le bâtiment, les maisons en bois et débouche sur des métiers plutôt masculins, mais qui se féminisent car les jeunes filles ont la ténacité et de plus elles s'intègrent très bien dans les équipes. Michel Trigosse, proviseur du lycée Rascol, explique :«Un choix essentiel s'impose après la troisième. Choisissez bien votre lycée car c'est votre avenir qui en dépend». Le Tarn étant sectorisé, le lycée de secteur est Rascol, sauf si parmi les enseignements un choix de langue ou une option ne figure pas dans cet établissement.»

Les lycées publics du bassin albigeois sont Bellevue, Fonlabour, Lapérouse, Jean-Jaurès et Rascol. Le proviseur détailla les enseignements d'exploration et la spécificité de chaque établissement précisant que certaines options étaient proposées mais avec un nombre de places limité. Maryline Merle, proviseur du lycée Bellevue, détailla les trois sections européennes ainsi que les langues, russe, italien, occitan, latin et grec.

Le proviseur adjoint du lycée Jean-Jaurès de Carmaux, Philippe Mercier, parla de la section rugby et basket et de la spécialisation électricité.

Deux enseignants en agronomie présentaient le lycée Fonlabour avec une section golf, rugby et un bac STAV, des métiers forestiers, urbains, paysagers sans oublier une ouverture aux métiers agricoles, production animale, végétale, agroalimentaire, gestion des ressources biodiversité et gestion des eaux.

Pour Toulouse-Lautrec, Michel Cot , proviseur, détailla la particularité du service à la personne pour certains métiers comme l'esthétique ou la coiffure avec un contact physique direct avec les personnes.

Ce lycée regroupe les métiers du service à l'entreprise. «Les élèves doivent venir aux ministages de 2 à 3 jours afin de mieux découvrir l'établissement car il ne faut pas hésiter à se renseigner par tous les moyens et surtout venez avec vos familles aux journées portes ouvertes», précisait Alain Rodière , le principal. source : ladepeche.fr

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir