A Saint-Juéry-le-Haut, la place de la Trincade trouve son origine dans les fossés qui entouraient la place forte du castrum où se tenaient autrefois de nombreuses foires. Jusqu'aux années 1970, la grande fête de la Saint-Georges animait le quartier, aujourd'hui cette fête a malheureusement disparu. En 1852, une fontaine appelée un griffoul en occitan fut construite au centre de la place. Elle servait d'abreuvoir pour les bêtes, mais aussi de point d'eau pour les familles car il n'y avait pas l'eau courante dans les habitations. Cette fontaine alimentait les lavoirs qui étaient un incomparable lieu de vie. Ils étaient indispensables pour la lessive. Le griffoul était alimenté par un puits appelé fontaine des Pradels situé à environ 300 mètres route de Villefranche. En 1906, pour des raisons évidentes de salubrité, la municipalité décide de construire un nouveau lavoir pour abriter les nombreuses lavandières. Ce lavoir restauré en 2005 est situé à proximité de l'angle de la rue du Barry et de la place Saint-Georges, aujourd'hui il existe toujours, mais ne fonctionne plus...... source : ladepeche.fr