«Faut-il y voir une réaction aux coups de feux tirés en fin de semaine contre la mosquée de Saint-Juéry», s'interroge un internaute saint-juérien qui ne comprend pas «le rapport avec Saint-Juéry»? Samedi soir mais encore ce dimanche, le site internet de la commune a été piraté. Quand on l'ouvrait, on tombait sur une page qui n'a rien à voir avec l'islam mais relative à la situation au Sahara occidental (photo). Le texte «message de Sarahouis», mal traduit et difficilement compréhensible, semble dénoncer «les violations des droits humains» dans ce territoire et l'attitude du gouvernement français avec le Maroc, qui l'occupe.

Le lien avec le Sahara occidental? Saint-Juéry n'a pas été visée par hasard, indique à «La Dépêche du Midi» le maire, Jean-Paul Raynaud : «C'est parce que la mosquée est tenue par des Marocains.»

Les informaticiens ont tenté de rétablir dimanche matin le fonctionnement normal du site. «Mais les cyberattaques ont repris dans la journée, dit le maire. Nous avons dû arrêter hier soir le site.»         source : ladepeche.fr