À peine plus de deux jours après l'attentat meurtrier perpétré à Paris au siège du journal Charlie Hebdo, quatre coups de feu ont été tirés par un ou plusieurs individus dans la nuit de jeudi à vendredi sur la façade de la salle de prière musulmane de Saint-Juéry située dans un local aménagé entre les quartiers de la Renaudié et la commune de Saint-Juéry.

Ce sont les fidèles qui ont découvert les faits au petit matin hier. Arme de poing ou arme longue, les enquêteurs du commissariat d'Albi se sont rendus sur les lieux hier matin pour constater quatre impacts de balles tirés sur deux fenêtres du lieu de culte.

Pas de blessés heureusement car personne ne se trouvait à l'intérieur au moment des coups de feu. Les policiers albigeois n'ont pas noté la présence de tags ou d'inscriptions sur les murs et les fenêtres. les responsables de la salle de prière ont porté plainte. Hier, des personnes se sont affairées à nettoyer les débris de verre et de plâtre tombés sur les tapis de prière de la mosquée suite aux ricochets des balles sur le plafond du local de prière. L'expertise balistique a été confiée à l'institut interrégional de police scientifique.Il s'agit de la première attaque de ce type dans la région.

C'est aussi le premier lieu de culte musulman cible de tirs en Midi-Pyrénées après l'attentat de Charlie Hebdo.Depuis mercredi, d'autres attaques ont eu lieu notamment à Port-la-Nouvelle (Aude), au Mans ou à Villefranche-sur-Saône (Rhône).      source : ladepeche.fr